American Honey d’Andrea Arnold

Après avoir revisité le classique d’Emilie Brontë, Les hauts de Hurlevent, la réalisatrice britannique Andrea Arnold revient avec un film très contemporain, aux Etats-Unis. Sa caméra se perd dans les routes désertes du Midwest où se rencontrent des jeunes paumés et l’Amérique moyenne. Une claque longue de près de 3 heures pendant lesquelles excelle Shia Labeouf, parfait représentant de sa génération. En salles depuis le 15 février.

Lire la suite de « American Honey d’Andrea Arnold »