20 danseurs pour le XXe siècle : entre grandeur et frustration

Mardi soir, Boris Charmatz et le Musée de la Danse lançaient le coup d’envoi de leur nouvelle création artistique : 20 danseurs pour le XXe siècle. Une soirée réservée à la jeunesse grâce à la très bonne initiative du maître des lieux Benjamin Millepied. Une heure et demie de danse contemporaine dans un lieu magique, et pourtant non sans déception. Lire la suite de « 20 danseurs pour le XXe siècle : entre grandeur et frustration »

Empty Moves : Angelin Preljocaj teste les limites du corps

Angelin Preljocaj présente jusqu’au 25 juillet Retour à Berratham à Avignon et célèbre en même temps les trente ans de sa compagnie. L’occasion de revenir sur un de ses célèbres ballets : Empty Moves (Parts I, II & III). Ce projet en plusieurs parties, né en 2004 et complété au fil des années, était présenté il y a quelques mois au Théâtre de la ville, à Paris. Une représentation physique imaginée par le directeur et fondateur du Pavillon noir, centre chorégraphique crée pour sa troupe, le ballet Preljocaj.  Lire la suite de « Empty Moves : Angelin Preljocaj teste les limites du corps »

Les Ballet Boys norvégiens

Le réalisateur norvégien Kenneth Elvebakk propose de suivre dans son nouveau documentaire, la carrière de trois jeunes danseurs durant les quatre années de leur adolescence. Sorti en Norvège en mars 2014, Dancers est actuellement visible dans plusieurs salles françaises.  Lire la suite de « Les Ballet Boys norvégiens »

Noureev sublimé par la plume de Philippe Grimbert

En janvier 2015, l’écrivain et psychanalyste Philippe Grimbert, que l’on ne présente plus depuis le succès d’Un secret, fait revivre sur papier le mythique Rudolf Noureev, décédé en 1993. Danseur étoile, chorégraphe et directeur de ballet, il apparaît sous un œil neuf dans Rudik, l’autre Noureev, un récit somptueux et émouvant.  Lire la suite de « Noureev sublimé par la plume de Philippe Grimbert »

Pina Bausch ou le triomphe de la tendresse

Le génie de Pina Bausch s’invite au Théâtre de la Ville. Sa pièce « Für die Kinder von gestern, heute und morgen », en français « Pour les enfants d’hier, d’aujourd’hui et de demain », était présentée pour la première fois en 2002 dans ce même lieu. Elle est rejouée ce mois-ci, jusqu’au 30 mai, par sa compagnie, la Tanztheater Wuppertal, quelques jours après le triomphant Nelken au Châtelet. Lire la suite de « Pina Bausch ou le triomphe de la tendresse »